Chaque automne, il emprunte la route de la côte, et va de port en port proposer aux commer­çants, ses clients, toutes sortes de produits : des savons au safran, des téléphones savants, des pom­mades ra­jeunis­santes… Comme il en a coutume, quand il fait halte à l’Anse-aux-Mauves, il est descendu à l’Auberge du Passant, non loin de la jetée d’où il peut ausculter la mer.

Image