ultidisciplinaire, le travail de Giorgia Volpe porte sur la relation qu’entretient le corps humain avec son environnement physique ou social. L’artiste distingue toutefois deux lignes parallèles sur cet axe : d’une part, l’art relationnel où les oeuvres sociales et coopératives font appel à la mémoire collective, d’autre part, l’expression connotant la mémoire sensorielle et affective de l’artiste – mettant en scène son propre corps – qui nourrit ses performances de photographies ou de vidéos.

Image