Vie des Arts est allé visiter l'exposition et a rencontré l'artiste, qui réalise des toiles abstraites inspirées par des thèmes littéraires et urbains.
Habituellement représentée à Montréal et Ottawa, c'est la première fois que Florence Victor expose ses œuvres à New York, ce qu'elle souhaitait depuis longtemps.
Dans sa nouvelle exposition, elle propose des toiles avec des motifs figuratifs, considérablement plus colorées que ses précédentes productions. L’artiste s’est inspiré d'une vielle courtepointe qu’elle utilisait dans son atelier pour protéger un meuble. Au début, il ne s'agissait que d'un exercice de style, une contrainte qu'elle avait décidé de s'imposer. Premiers résultats: 36 petits formats de six pouces carrés, qui aujourd'hui composent une installation. Très vite ces motifs sont devenus une source d'inspiration pour de grandes toiles toutes intitulées Tomorrow will be a better day.
Pour Florence Victor comme pour beaucoup d'artistes québécois qui exposent à New York, la ville sert de tremplin vers une visibilité accrue et un nouveau marché.

Photo: Guy L'Heureux
Image
Image