Image
Catherine Arsenault, Architectures (Anse aux fraises), 2017, photographie numérique. Cette œuvre a, entre autres, été présentée dans le cadre de l’exposition collective itinérante Est en Ouest. Courtoisie de l’artiste

 
« À l'origine de La Virée de la culture, lancée en 2011, il y a eu une mobilisation des artistes de la Côte-Nord et du milieu culturel pour accroître la diffusion d’expositions1 ainsi que pour ouvrir la voie à la relève et à la recherche en art actuel, tout en maintenant des standards professionnels. Au même moment, les municipalités de la région, dans le dessein d’appliquer leurs politiques culturelles, cherchaient à diversifier et à professionnaliser leur offre artistique2. Ceci a fourni l’occasion d’arrimer l’offre et la demande, donnant corps à ce réseau de diffusion d’expositions composé de huit salles, dans sept villes. »

(Suite de l'article dans la version imprimée de Vie des Arts, à la page 28.)