Image
Deanna Pizzitelli
Autoportrait, grotte, 2017

Le Prix Nouvelle génération de photographes, créé en 2017 par l’Institut canadien de la photographie du Musée des beaux-arts du Canada et son partenaire fondateur, la Banque Scotia, est destiné à récompenser le travail remarquable de Canadiens de trente ans et moins qui exercent leurs activités créatrices dans le domaine des arts photographiques. L’Espace PhotoLab de l’Institut présente les œuvres des trois lauréates, les premières à recevoir ce prix : Elisa Julia Gilmour, Meryl McMaster et Deanna Pizzitelli.

Une fois passé le très fugace sentiment d’homogénéité que confère l’atmosphère claire-obscure de l’Espace Photolab, c’est l’impression de diversité qui prend le dessus : diversité des origines ; diversité des préoccupations ; diversité des démarches artistiques ; diversité des techniques visuelles ; et, comme le révèlent les renseignements écrits et audiovisuels agréablement et efficacement présentés, diversité des objectifs. Mais dans cette diversité, un thème commun : la Femme. Images de femmes, visions de femmes, préoccupations et espoirs de femmes... Trois murs d’exposition, trois exposantes, trois témoignages différents : à chacune son espace. Très vite, on échappe à la tentation de comparer les œuvres les unes aux autres. Très vite, on cède à l’envie de mieux comprendre et de mieux apprécier l’offre de chaque artiste. Avec PhotoLab 4 et le Prix nouvelle génération de photographes, l’Institut canadien de la photographie ouvre une fenêtre sur la relève photographique canadienne, et rend hommage à la diversité.

(Suite de l'article dans la version imprimée de Vie des arts)