Image
Laurent Craste
Épuration IV, 2017

Pour célébrer ses trente ans, CIRCA art actuel déploie une exposition qui investit trois lieux : le local du Belgo et les Maisons de la culture Frontenac et du Plateau Mont-Royal. Aux commandes, le commissaire André-Louis Paré.

Sur les trois sites, un sujet commun : le feu, en hommage aux arts du feu car, avant d’emprunter la voie plus large de la spatialité en 2013, CIRCA art actuel, alors nommé le Centre d’exposition Circa, s’attachait à promouvoir les artistes céramistes avec la collaboration du Centre de céramique Bonsecours. André-Louis Paré n’a pas voulu restreindre son propos aux enjeux techniques de la céramique, et on lui en sait gré : il a donc élaboré une exposition d’art actuel et contemporain en tenant compte des caractères de chaque site.

Les ailes de CIRCA art actuel
Être un volcan et Éruption / Édification : à la Maison de la culture Frontenac, deux œuvres d’Yves Louis-Seize invoquent autant la beauté dangereuse de la fusion volcanique que le désir qui embrase l’esprit des hommes. Tout brûle et se consume, y compris les ailes d’Icare, désireux d’approcher du soleil comme la Phalène (2016-2018) de Bruno Santerre, songe-t-on en suivant les fils métaphoriques que tisse l’exposition. Car Icare, qu’est-ce en définitive, sinon cette brûlure du désir ?

(Suite de l'article dans la version imprimée de Vie des arts)