Image
GAMMON, Martin (2018). Deaccessioning
and Its Discontents: A Critical History.
Cambridge/London: The MIT Press, 448 p.

L’aliénation – c’est-à-dire le retrait formel d’un objet de collection – est une procédure encore marginale et controversée dans le contexte muséal actuel. Pourquoi a-t-elle mauvaise réputation au sein des musées et dans l’opinion publique en général ? C’est à cette délicate question que répond cet ouvrage. Situant l’aliénation dans l’expérience muséale moderne, Martin Gammon compare les pratiques britanniques et américaines en vigueur du 17e au 20e siècle. L’analyse détaillée de cas qui ont marqué l’histoire des musées d’art lui permet d’illustrer la construction du tabou qui s’est installé autour du transfert ou de la vente d’objets de collection. L’auteur s’attaque à un sujet difficile qu’il aborde sous un angle original, celui de l’angoisse. Il a choisi de retracer l’histoire de ce geste impopulaire en cernant l’inconfort, les conflits, le mécontentement et les tensions qu’il provoque.

(Suite de l'article dans la version imprimée de Vie des Arts)