Image
Tracy Templeton, In Between Clouds (2018)
Impression numérique sur satin de cotton, 68,58 x 101,6 cm
Courtoisie du 1700 La Poste

 
« Tracy Templeton, Ariane Fruit et Guy Langevin sont peu connus ici à Montréal. Pourtant ils exposent à l’étranger depuis déjà de nombreuses années. L’exposition Les états limites concourt à les faire découvrir. Alliant techniques classiques et manipulations numériques, le corpus d’œuvres choisi avec soin par Isabelle de Mévius, la propriétaire du lieu, donne à voir la beauté de la réussite technique et donc, du savoir-faire. Sauf quelques exceptions, toutes les œuvres sont en noir et blanc. Les contrastes sont d’ailleurs forts ou, au contraire, tout en nuances, allant jusqu’à l’évanescence. Chaque artiste parle du corps, fil conducteur de l’exposition. Le thème est judicieux et, en conséquence, il favorise un rapprochement avec le public, car l’interpellation est sans équivoque. Le visiteur regarde, reconnaît et imagine ce qu’il ne peut pas voir. En ce sens, les œuvres mettent en scène le temps, la vitesse et une impression de disparition : de mort. »

(Suite de l'article dans la version imprimée de Vie des Arts, à la page 74.)