Image

Près de onze ans après la première campagne MeToo lancée par la militante afro-américaine Tarana Burke, la 13e édition du festival HTMlles réunit des œuvres qui portent sur les dénonciations d’abus ou d’agression sexuelle, leurs suites et la prise de parole à l’ère numérique. Au-delà du # – Échecs et devenirs multiplie les formes de cette parole en proposant des expositions, un programme vidéo, des ateliers, des performances et un colloque.

(Suite de l'article dans la version imprimée de Vie des Arts)