Image
Oeuvre collaborative de Dayna Danger et Jessica Canard, Unceded Voices/Les Voix Insoumises (2017. Photo: Maxime Faure

 
« Camille Larivée, street artiste, commissaire indépendante, auteure et travailleuse culturelle, a récemment effectué une résidence de recherche dans les archives du centre Artexte, à Montréal. L’objectif ? Combler les manques sur Wikipédia et ajouter de l’information sur des artistes, principalement femmes et autochtones, qui ont elles aussi une pratique de street art, d’art public ou en dehors des institutions. »

(Suite de l'article dans la version imprimée de Vie des Arts, à la page 46.)