Image
À gauche : D’amour tendre (1973)
À droite : Surfacentre 12 (1977)
© COZIC/SOCAN 2020
Photo : MNBAQ, Idra Labrie

 
« Les expositions sont rares qui, retraçant les cinq décennies d’une démarche artistique, présentent des oeuvres historiques, certes, mais tout aussi neuves et actuelles. COZIC. À vous de jouer, rétrospective d’envergure consacrée l’automne dernier par le Musée national des beaux-arts du Québec à l’artiste bicéphale, est de celles-là. Des débuts de la collaboration de Monic Brassard et d’Yvon Cozic en 1967 au grand Pliage réalisé pour l’occasion au Musée, en passant par les emblématiques peluches à toucher ou le Code Couronne, la commissaire invitée Ariane de Blois élabore un panorama fort éclairant, porté par l’exubérance d’un travail dont certaines oeuvres n’ont apparemment pas pris une ride. »

(Suite de l'article dans la version imprimée de Vie des Arts, à la page 74.)