Image

 
« Faisant suite à un travail sur les quartiers abandonnés de Beyrouth, La précision du vague conclut un processus de recherche­création commencé il y a plus de trois ans autour de cette question : que nous disent les lieux laissés­pour­compte quant à la manière dont on construit la ville contemporaine ? Pour y répondre, la chercheuse et commissaire Carole Lévesque adopte une démarche qu’elle situe à l’opposé de celle de sa discipline, l’architecture, dont le réflexe est de remplir le vide lorsqu’elle y fait face. »

(Suite de l'article dans la version imprimée de Vie des Arts, à la page 78.)

Photo : Vue de l’exposition La précision du vague
Centre de design de l’UQAM, 2019
Crédit photo : Benoit Rousseau