Voilà le but de ce prestigieux concours annuel de photographie professionnelle : stimuler le photojournalisme et faire valoir dans le monde entier le travail de ces reporters expérimentés.
Mais serpenter dans les allées de la 55e exposition du World Press Photo 2012 demande un moral à toute épreuve ! Sur les 161 photographies sélectionnées par un jury indépendant parmi 101 254 soumises de façon anonyme et provenant de 5 247 photographes de 124 pays, la plupart rappellent des événements tragiques, causés tant par la nature que par l’homme, survenus cette année : Printemps arabe et ses violences, tsunami meurtrier et dévastateur au Japon, tuerie en Norvège... Divisé en neuf catégories (actualité mondiale, vie quotidienne, art, nature, sport, portrait...), le WPP propose un regard sur le monde et ses débordements. Mais c’est aussi un cri puissant et déchirant. Impossible de demeurer de glace devant des pendaisons publiques en Iran, des paysages de désolation et de destruction au Japon, des images d’interrogatoires musclés en Ukraine, une jeune prostituée ou encore un couple terrassé par la maladie d’Alzheimer. Heureusement que quelques clichés mettant en valeur la beauté de la nature ou la puissance d’athlètes en action ponctuent le parcours et réconcilient le visiteur avec la vie.

Le jury a été confronté à l’immense tâche de sélectionner la meilleure photographie. « Nous espérions trouver une image d’espoir, qui ne reflète pas uniquement les tragédies et le chagrin de l’année, mais qui apporte aussi du réconfort », explique le président du jury, Aidan Sullivan. C’est la photo de l’Espagnol Samuel Aranda qui a été élue Photo de l’année 2012 : une mère vêtue d’une burka console son fils de 18 ans blessé lors d’une manifestation à Sanaa, au Yémen.

Parallèlement au WPP, l’exposition AhthropoGraphia présente des photoreportages sur les droits humains. Le mouvement étudiant au Québec s’est également invité avec Rouge au carré, un regard croisé de photojournalistes et de citoyens sur le printemps québécois. Une touche locale au WWP et une initiative très appréciée.

 
World Press Photo
Marché Bonsecours
325 rue de la commune Est
Vieux-Montréal
Heures d’ouverture : 10h à 22h
www.worldpressphotomontreal.ca(lien externe)
Du 7 au 30 septembre 2012

 


Image
Alejandro Kirchuk, Never Let You Go, 2012

Image
Yasuyoshi Chiba, Tsunami,2012

Image
Adam Pretty, World Aquatics Championships,2012

Image
Brent Stirton, sans titre,2012