La programmation foisonnante des HTMlles, déclinée sous le thème Affaires à risques, comprend des projections et des performances, mais aussi une exposition collective d’une dizaine d’œuvres présentée au Studio XX.

Sorte de fil conducteur du festival, l’exposition jette un pont entre les disciplines artistiques « traditionnelles » et des concepts résolument contemporains comme la réalité augmentée et l’art-jeu interactif. La rencontre donne lieu à un mélange des genres qui tire son intérêt et sa pertinence du fait que les artistes ont la chance d’expliquer leur démarche, parfois expérimentale.

Des exemples de ce projet intrigant :

Dans l’installation interactive Conditionnal Balance de Lindsay MacDonald et Sheelagh Carpendale, une sphère en porcelaine se brise lorsque deux visiteurs s’approchent l’un de l’autre. L’œuvre « réagit » fortement à la proximité physique des deux individus. En apparence simple, l’œuvre lie la poterie et la science informatique dans une métaphore sur les risques de la collaboration.

Facial Weaponization Suite: Fag Face Mask, de l’artiste américain ZachBlas, propose une réflexion troublante sur la biométrie et la détermination de l’orientation sexuelle. Dans un monde où la sphère publique envahit la vie privée, est-ce que la seule façon d’échapper à un contrôle maladif serait de porter un masque aux traits tellement grossis qu’ils n’auraient plus rien d’humain ?

Une exposition pour fureter, cliquer et à télécharger.

Au Studio XX
Jusqu’au 23 novembre 2012
4001, rue Berri, espace 201
Entrée libre
studioxx.org/
htmlles.net

 
Image

Image