Depuis jeudi, brosses ou aérosols à la main, les artistes, tant locaux qu’internationaux (Espagne, Italie, Belgique, Australie, États-Unis...), s’activent à métamorphoser les murs : Jason Bokin - un article lui était consacré le 20 février dernier -, Omen, Pixel Pancho, A’Shop, et bien d’autres, dans des styles extrêmement variés.

Différents événements et activités sont au programme de cette première édition : murale extérieure réalisée avec les défunts sous noirs, tour à pied ou en vélo pour découvrir l’art urbain et celui du graffiti, expositions, installations, concerts de rue et d’autres choses encore.

Les muralistes créent essentiellement entre l’avenue des Pins et l’avenue Duluth et entre la rue Sherbrooke et la rue Prince Arthur, ainsi qu'au coin de la rue Marie-Anne. Cependant, installations, activités et soirées s’étendent tout au long du boulevard, de Sherbrooke à Mont Royal.
Toutes les informations sont disponibles sur le site de l’événement (carte, portraits des muralistes, événements, activités).

www.muralfestival.com(lien externe)

 

Image
Roa (Belgique)

Image
Squid Called Sebastian (Europe)

Image
A’Shop (Montréal)