Pour lire la critique de Stéphanie Chalut dans notre rubrique Reportages, cliquez ici.