L’installation en plein air est constituée de trois grosses boîtes ressemblant à des abris pour se protéger du froid et du vent. Tel un calendrier de l’Avent où l’enfant ouvre une petite porte chaque jour pour y découvrir un morceau de chocolat, les trois boîtes-cadeaux de Lalie Douglas sont dévoilées à trois dates différentes : 7 décembre (Le départ), 14 décembre (La forêt), 21 décembre, date officielle du début de l’hiver (Le Nord).

À l’intérieur de chaque cube, l’artiste a dessiné des paysages blancs sur fond noir qui évoquent tour à tour la campagne, avec ses maisons traditionnelles ; le bois, avec ses nombreux conifères ; et enfin, le Grand Nord québécois et les basses latitudes froides que l’illustre linguiste et géographe Louis-Edmond Hamelin a désigné sous les vocables très poétiques de «nordicité», «hivernité» et «glaciel».

Mais ce sont surtout ces petites ouvertures circulaires pratiquées à même les parois de bois qui attirent l’attention. En y collant l’œil, le visiteur découvre, en miniature, les trois types de paysages. Fabriqués au moyen de la gravure (l’artiste a bénéficié d’une résidence de création à l’Atelier de l’Île de Val-David l’automne passé), tous les éléments ont été découpés et minutieusement collés pour créer de petits décors. Parfois, en activant une manivelle qui déclenche un mécanisme intérieur similaire au zootrope, le spectateur aperçoit avec émerveillement un renard à la course... Et, fait intéressant, toutes ces petites mises en scène baignent dans une lumière chaude très réconfortante qui contraste avec le froid du dehors.

Loin de la décoration habituelle du Temps des Fêtes, les boîtes à surprise de Lalie Douglas portent néanmoins en elles quelque chose de la magie des contes que l’on trouve dans la grande tradition européenne des vitrines de Noël, avec ses mises en espace d’une féerie inégalable.

À voir, jusqu’au 31 décembre. La troisième boîte sera découverte le samedi 21 décembre à partir de midi.
Ouvert en continu, même la nuit.
Place Gérald-Godin (près des portes de la station de métro Mont-Royal).

 
Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Photos : Stéphanie Chalut

Dans cette vidéo, l’artiste présente son installation.
https://www.youtube.com/watch?v=7exOBkL-pWo#t=1(lien externe)