Sauf que, « d’un naturel peu docile », il quittera l’université avant l’obtention de son diplôme. Sa ville natale, Osaka, lui fera cependant confiance et le succès obtenu par son projet novateur lui servira de diplôme.

Ses sources d’inspiration demeurent la nature, la lumière et le béton. La nature s’impose par exemple au Chichu Museum de Naoshima, construit sous terre pour se fondre dans le paysage, avec une lumière venue du sol pour éclairer les œuvres de Monet, aussi bien que celles de James Turrell et de Walter de Maria qui ont collaboré au projet. Pour l’église qu’il a conçue à Osaka, une étroite ouverture en forme de croix sur la façade laisse pénétrer une lumière magique doucement diffusée. Quant au béton, grâce au doigté des artisans japonais, il devient « doux, sobre, solide, et épouse sans peine les formes qu’on souhaite lui donner ».

Le film montre certaines de ses réalisations, surtout au Japon et en Europe. À Kobe, l’ensemble Rokko s’étage sur plusieurs niveaux suivant les degrés d’inclinaison de la configuration naturelle ; à Neuss (Allemagne), le musée de la Fondation Langen a séduit par son plan faisant large part à l’instinct artistique ; en Italie, Tadao Ando mêle tradition japonaise et culture européenne, particulièrement dans le bloc de béton de la Punta della Logana, à Venise.

« Ce que je cherche, c’est porter l’espace architectural à ses limites en lui donnant vie par l’activité humaine, la présence de la nature, la lumière du jour et l’alternance des saisons », répond-il à qui parle à son sujet de minimalisme.

Le film, réalisé par l’Allemand Mathias Frick, montre tous ces aspects du travail de l’architecte et livre ses réflexions, mais Arte France ayant refusé les moyens d’un sous-titrage, le commentaire lu d’une voix égale, en atténue malheureusement l’effet.

Tadao Ando, l’architecte du vide et de l’infini
Allemagne / Mathias Frick / 2012 / couleur / 26 min / français

Jeudi 27 mars 2014, à 19h COMPLET
Centre Canadien d’Architecture

Dimanche 30 mars 2014, à 13h30 COMPLET
Centre Canadien d’Architecture

Dimanche 30 mars 2014, à 16h
Musée des beaux-arts de Montréal, Auditorium Maxwell-Cummings
Séance supplémentaire
Présenté avec :
''Jean Nouvel and the Tormented Concerthouse
Lucien Hervé, photographe malgré lui''

 
Dimanche 30 mars 2014, à 18h30 COMPLET
Centre Canadien d’Architecture
Séance supplémentaire

 
Image

 
Autres articles sur les films du FIFA :

Les Chercheurs d’art : Portraits de collectionneurs

Rome, entre la fontaine de Trevi et la fontaine des Tortues

The New Rijksmuseum 4 : du rire aux larmes

L’image mouvementée, l’image en mouvement

Daniel Buren, Monumenta 2012

Le cri d’Armand Vaillancourt

From Grain to Painting

Marie Chouinard - Le Sacre du Printemps

Une chaise pour un ange