Ainsi les quelque 375 employés, quel que soit leur rang, travaillent-ils dans de vastes aires ouvertes dont le pourtour est vitré et dont les murs et les cloisons sont blancs. « Il fallait rendre plus chaleureux un environnement aussi dépouillé », explique Alden Hadwen, directrice de l’engagement communautaire de la multinationale spécialisée dans la gestion des opérations de fidélisation aux entreprises (programme aéroplan, systèmes de points boni, etc.).

Quoi de mieux que d’accrocher des œuvres d’art pour réchauffer l’atmosphère ? Alden Hadwen a donc procédé à une sélection d’œuvres tirées de la Collection de la compagnie. Il s’agit, dans la plupart des cas, de tableaux « inspirés de la nature » et susceptibles de créer une ambiance stimulante : formes, couleurs. De plus, elle a établi un équilibre entre des productions d’artistes reconnus et celles d’artistes émergents. Enfin, les techniques sont variées : photographies, gravures, peintures, sculptures. Il y a même une installation spectaculaire signée BGL.

Sur les 90 pièces accrochées dans les locaux de Montréal, la moitié a été acquise auprès de galeries d’art et les trois quarts sont des créations d’artistes québécois. L’autre moitié est constituée de tableaux loués auprès du Service Prêt d’œuvres d’art du Musée national des beaux-arts du Québec. L’idée est originale et avantageuse. « Car, souligne Alden Hadwen, il sera possible de renouveler au moins partiellement l’assortiment prêté chaque année. Autre originalité : le choix des œuvres prêtées est effectué par une délégation de onze employés sélectionnés à partir d’une lettre où ils ont détaillé les raisons de leur intérêt pour l’art. Ils ont procédé à partir de 150 reproductions proposées par le Musée. Le lot de 45 œuvres qu’ils ont choisies a été transmis à leurs collègues qui, dans la mesure du possible, les ont intégrées à leur environnement de travail. Bien entendu, les œuvres empruntées sont accompagnées d’une étiquette bien visible qui stipule qu’elles font partie de la collection permanente du MNBAQ : intelligente promotion ! Alden Hadwen a exercé un rôle similaire pour les œuvres d’art exposées dans les bureaux de Toronto.

L’engagement de la compagnie AIMIA auprès de la communauté artistique s’exprime par des partenariats avec divers musées au Canada, ainsi que par l’attribution d’un prix annuel de photographie conjointement avec le Musée des beaux-arts de l’Ontario (AGO.) Ce modèle de soutien aux arts devrait inspirer d’autres entreprises.

 
Image

Image

Image

Image