Ce que l’on peut voir captive l’attention et donne envie de mieux connaître les personnalités et les œuvres de la Russe Varvara Stepanova (1894-1958), artiste constructiviste et designer textile, de l’Américaine Ida Craddock (1957-1902), écrivaine féministe visionnaire et mystique, et de Florine Stettheimer (1871-1944), américaine également, poète et peintre moderniste new-yorkaise.

Tels qu’ils se présentent, les peintures et les objets disposés ça et là de façon aléatoire suggèrent l’incarnation des trois femmes de différentes façons. Les trois grands tableaux qui attirent immédiatement l’attention semblent chacun habité par une grande figure. Intitulés respectivement Doubting Ida, Doubting Florine et Doubting Varvara, on y retrouve une tentative d’entrer en contact avec la personnalité de chacune : les dessins géométriques caractéristiques du style de Stepanova ; au centre, la facture à la fois voilée et pointilliste de certains tableaux de Stettheimer ; les couleurs ocrées magnifiques du grand tableau de droite, avec ses motifs de scorpions encadrant un visage sans traits, nous relient à la dimension mystique de Ida Craddock, femme trop libre-penseuse pour son époque, que ses écrits et sa vision mystique du sexe ont menées au tribunal, puis au suicide. Dans le plus petit espace, les trois figures plus abstraites (intitulées chacune Interior) et réalisées à base d’enduit à la chaux, de pigment et d’encaustique sur de la porcelaine sont d’une très grande délicatesse. La sculpture placée au centre de la grande salle a une présence très physique, avec ses deux boules en verre soufflé posées sur une armature de bois chantourné, mais très énigmatique. Désignée comme un « Viewing Apparatus », elle pourrait servir d’yeux au Mask (I.C.) accroché un peu plus loin, dessiné sommairement par une chaîne en or passée à travers des anneaux faits de macaronis. Dans un coin, une forme recouverte de feuilles d’or, qui évoque une tête fixée en haut d’un trépied (Her Upright Principle, 2013), semble prête à livrer les premières paroles de l’histoire que Beth Stuart va faire revivre aux trois femmes dont elle transforme le destin en les réunissant par la magie de l’art.

BETH STUART
WARM.WARN.UNIFORM.

Du 9 au 27 novembre

Battat Contemporary
7245, rue Alexandra, Local 100
Montréal
Tél. : 514 750-9566
www.battatcontemporary.com(lien externe)

 

Image
Doubting Ida

 
Image
Proposal for a Viewing Apparatus (Mother Ginger)