Mais ce que montre surtout l’exposition rétrospective que lui consacre la Galerie d’art d’Ottawa, c’est l’extraordinaire polyvalence dont elle a fait preuve et ses surprenantes capacités d’adaptation aux changements esthétiques et technologiques qui émaillent l’histoire de l’art d’un bout à l’autre du XXe siècle.

Chronologique, l’exposition La vie et l’œuvre d’Alma Duncan (1917-2004) présente des œuvres plutôt conventionnelles (portraits, paysages, environnements urbains et industriels) qui marquent les débuts de l’artiste à Montréal à partir de 1936. Ils culminent, en 1958, avec Self-Portrait with Red Stripes (Autoportrait avec rayures rouges), qui témoigne d’une vigoureuse maîtrise technique et d’une grande maturité.

Parallèlement, Alma Duncan s’installe à Ottawa et effectue un virage vers le cinéma. De 1943 à 1951, elle travaille à l’ONF puis, associée à Audrey McLaren, crée Dunclaren, sa propre compagnie de production, dont on peut voir quelques-uns des courts métrages d’animation tournés jusqu’au seuil des années 1960. Nouveau virage et retour à la peinture, mais cette fois, l’artiste opte pour l’abstraction. Magnifique surprise que de découvrir des œuvres constituées de lignes qui s’affranchissent de la froide géométrie qui dominait alors le monde des arts. Alma Duncan élabore des textures qui appréhendent, en la symbolisant, la rudesse de la trame de la vie humaine.

À plus de 80 ans, l’artiste s’empare des algorithmes de l’informatique pour innover encore et réaliser des suites où rivalisent de déroutantes mutations de formes toujours originales. De nombreux prix ont jalonné la carrière d’Alma Duncan. Ses œuvres font partie des collections des grands musées tant au Canada qu’aux États-Unis, ainsi que de prestigieuses collections privées. À elles seules, elles font écho à quelques moments déterminants de l’art du XXe siècle au Canada.

 
Alma Duncan
ALMA. La vie et l’œuvre d’Alma Duncan (1917-2004)
The Life and Art of Alma Duncan (1917-2004)

Jusqu’au 11 janvier 2015

Commissaires : Jaclyn Meloche et Catherine Sinclair

Galerie d’art d’Ottawa
2, avenue Daly
Ottawa
Tél. : 613-233-8699
www.ottawaartgallery.ca(lien externe)

En circulation :
Varley Art Gallery, Markham, Ontario, du 15 janvier au 20 mai 2015
Judith & Norman Alix Gallery, Sarnia, Ontario, du 5 juin au 3 août 2015

Un catalogue bilingue avec 70 illustrations en couleurs accompagne l’exposition. En vente : 55 $

 

Image
Self-Portrait with Red Stripes (Autoportrait avec rayures rouges), 1958
Huile sur masonite
51 x 63,5 cm
Avec la permission de D& E Lake Ltd Fine Arts
Photo : David Barbour