L’ensemble des tableaux présentés au Centre d’exposition de Val-David puise dans ce capital d’images fragmentées de la nature où, même si le travail de l’ordinateur sort sur une surface sans relief, l’artiste arrive d’instinct à recréer une sensation de mouvement. Certains jets incrustés à répétition sur le papier produisent en effet une impression d’épaisseur qui amène le spectateur à recréer spontanément l’illusion de la distance. Il s’agit du même phénomène que dans la peinture figurative où visage, main, décor et sentiments qui s’ensuivent n’existent que par suggestion. La technique de l’estampe, peaufinée pendant ses 13 années à la direction de l’Atelier de l’Ile, a été ici fort utile à l’artiste.

Dans Taïga, une rare note rouge glisse sa surprise dans l’entrecroisement des fulgurances générales en pleine vitesse, évoquant une débâcle, mais dans l’espace infini bien au-dessus de l’eau.

Dans Cathédrale de Grise Fjord, ce sont des architectures légères, aériennes presque, qui s’élèvent comme des ailes. Parsemées de filets rouges, plus visibles, et d’autres en point d’orgue, les masses s’enjambent et tourbillonnent irrésistiblement. La lumière y est toujours froide, d’une transparence absolue.

Dans un Nord plus proche, celui de son atelier, les eaux de la rivière partiellement glacées captent la lumière qui miroite en s’y réfléchissant. S’y ajoutent algues et brindilles entraînées à la surface d’où elles saillent en véritable ballet. Comme tout ce qui est lié à la nature, le spectacle change constamment, permettant à l’imaginaire de l’artiste de donner naissance à plusieurs tableaux.

Rassemblement est un triptyque animé par la grâce d’un vol d’oies en migration. Un peu comme Riopelle qui les observait de la fenêtre de sa cuisine à l’Isle-aux-Grues pour les transformer en chefs-d’œuvre.

Dans l’ensemble, l’exposition marque à la fois la fidélité de Michel-Thomas Tremblay à son univers et le doigté avec lequel il réussit le passage à son nouveau médium. Le Centre abrite également Les Paysages approximatifs d’Henri Venne.

Michel-Thomas Tremblay
Vers le Nord
Jusqu’au 22 février
Rencontre avec les deux artistes le samedi 24 janvier à 15 h.

Centre d’exposition de Val-David
2495, rue de l’Église
Val-David
Tél. : 819 322-7474
www.culture.val-david.qc.ca(lien externe)

 


Image
Cathédrale de Grise Fjord

Image
Taïga

Image
Rassemblement