Le titre de l’exposition, À vol d’ours, fait sourire. Il y a quelque chose de candide et d’un peu naïf dans cet intitulé. Peut-on en effet imaginer une grosse bête poilue, lourde et rustre, planer dans le ciel avec les ailes d’un oiseau-mouche ? Dans l’univers visuel du peintre, cela est possible ! Grenouilles fluorescentes, poissons interstellaires, couleuvres et hannetons approximatifs côtoient allègrement tags, graffitis et gribouillis de facture scolaire. Motifs ou dessins de toutes sortes sont habilement superposés, créant ainsi différentes profondeurs, sans parler des traces de pinceaux dévoilées sans repentirs et des coloris en dégradés qui séduisent l’œil par leur grande richesse chromatique. La vibration des ensembles est dense et baroque ; la signature, masculine et assumée (les références aux univers tradionnellement «plus virils» comme les jeux vidéo et de combat, l’art de la rue et la bande dessinée sont omniprésentes).

D’aucuns pourraient n’y voir qu’un tourbillon d’éléments éclectiques discordants où l’œil, affolé par tant d’informations visuelles, ne sait où se poser. Cette critique plastique est discutable. Dan Brault est un coloriste hors pair et possède un sens élevé de la composition abstraite. Mais surtout, tel l’enfant ou l’adolescent qui exprime l’énergie qu’il ressent, il laisse paraître tout le plaisir éprouvé à, spontanément, « faire du dessin et de la peinture » en dehors de toute démarche intellectuelle.

Est-ce encore possible de nos jours, pour un artiste en arts visuels, de simplement créer avec talent, sans toujours justifier son travail par un charabia de mots et de concepts ? Le peintre de Québec qui, d’après ses dires, « ne l'’a pas toujours eu facile », mais qui fait maintenant partie des 100 peintres de demain, nous prouve que oui, et cela constitue une excellente nouvelle !

Dan Brault
À vol d’ours
Jusqu’au 23 mai 2015

Galerie Laroche Joncas
372, rue Sainte-Catherine Ouest
Local 410
Montréal
Tél. : 514 570-9130
http://larochejoncas.com/(lien externe)

 
Image
Odyssée, 2015
Acrylique sur toile
198,10 x 228,60 cm

 
Image
Le chant de l’ours, 2015
Acrylique sur toile
137,15 x 121,90 cm

 
Image
La reine de la montagne (pour Cynthia), 2015
Acrylique sur toile
101,60 x 91, 45 cm

 
Image
Devenir grand, 2015
Acrylique sur toile
137,15 x 121,90 cm

Photos : Charles-Frédérick Ouellet