En organisant judicieusement les étiquettes de vêtements patiemment décousues, l’artiste dessine deux gigantesques mappemondes positionnées tête-bêche. La mappemonde où les continents apparaissent à l’envers sont surmontées de huit drapeaux « étiquetés » : celui des États-Unis et ceux de sept pays d’Asie et du Moyen-Orient (Bangladesh, Israël, Émirats arabes unis…). La mondialisation, la surconsommation conduiraient-elles le monde à marcher sur la tête? Le spectateur se plaira à avancer des réponses aux questionnements suggérés par l’artiste. Vues de près, toutes ces étiquettes accolées produisent un effet visuel de pixellisation des continents des mappemondes.

En construisant une ville et un territoire imaginaires en Mega Bloks, au sol, l’artiste confronte le spectateur à la société de surconsommation et à la pollution qui l’accompagne. Sous le couvert d’une aire de jeu anodine, l’artiste évoque le nouveau continent de plastique formé dans le Pacifique, entre la Californie et Hawaï, par les déchets rejetés dans les océans.

Le choix des matériaux crée un lien de proximité avec le spectateur. Drapeau pirate, installé à l’entrée, rappelle les courtepointes en étiquettes de Suzanne Picot exposées en ce moment même au Yukon tandis que les œuvres en salle rejoignent le concept de récupération développé par Jérôme Fortin dans ses Marines, pour lesquelles l’artiste utilise les bouteilles en plastique, ou dans ses murales en papier de Courts métrages.

Une exposition à voir au plus près!

Josette Villeneuve
En découdre du monde
Du 10 septembre au 4 octobre 2015

Galerie d’art d’Outremont
41, av. Saint-Just
Outremont
Tél. : 514 495-7419
www.galeriedartdoutremont.ca(lien externe)
Du mardi au vendredi de 13 h à 18 h, samedi et dimanche de 13 h à 17 h

 
Image
Vue d’exposition
Photo : Laurent Bouchard

Image
Vue d’exposition
Photo : Laurent Bouchard