C’est à cette occasion que Pierre Riverin les découvre; ainsi débute une longue relation, à la fois professionnelle et amicale, qui liera le galeriste et les artistes durant 3 décennies.

L’exposition Paris-Montréal-Eastman- les 30 ans, souligne un événement anniversaire, celui de la complicité entre un collectionneur et des créateurs.

Prévu depuis longtemps, la manifestation prend aussi une autre dimension, celui d’un hommage à Pierre Riverin, directeur de la galerie Riverin-Arlogos, décédé brusquement au mois de février 2015.

Comme le souligne Lise Bissonnette dans la préface du catalogue, Pierre Riverin incarnait une façon plus ancienne de soutenir les artistes.

Pour lui, la camaraderie et l’échange d’idées avaient préséance sur l’aspect purement commercial du marché de l’art.

Sur le plan esthétique, le galeriste valorisait des démarches qu’ils jugeaient singulières, souvent à l’abri des modes.

Les travaux des 3 artistes illustrent l’intérêt de Pierre Riverin à promouvoir une peinture de nature abstraite où le sentiment esthétique résulte d’une interaction réussie entre la forme, l’espace et la couleur.
Chez Correïa, cette relation s’incarne par l’emploi de figures géométriques qui influent sur la profondeur du tableau par des effets de push and pull.

Du côté de Lacomme, c’est la variation de l’intensité de la lumière qui détermine les étendues spatiales sur lesquelles le spectateur sera convié à décoder visuellement et à apprécier.

Quant à Teisse-renc, la tension optique engendrée par l’emploi simultané de formes horizontales et verticales agit sur l’œil et le comportement du spectateur.

L’ensemble des œuvres présentées offre une diversité d’approches qui se veulent complémentaires.

Depuis 1987, Pierre et Véronique Riverin ont organisé un grand nombre d’expositions d’artistes québécois, américains et européens.

De nombreux catalogues ont également été édités. Malgré le triste départ de son directeur, nous souhaitons à la galerie Riverin-Arlogos qu’elle puisse poursuivre ses activités et continuer à rayonner.

Mariette Teisse-renc, Jean-Michel Correïa, Daniel Lacomme
Paris-Montréal-Eastman-LES 30 ANS
Galerie Riverin-Arlogos, art contemporain
197, chemin du Lac d’Argent
Eastman Québec
T 450.297.4646
Jusqu’au 10 novembre 2015
Localisation sur google maps(lien externe)
Image
Daniel Lacomme, Onirienne, 2011, 54 X 73 cm, acrylique sur papier marouflé sur toile, no. 593 ( photo : Daniel Lacomme)

Martiette Teisse-renc, 2015, Sans titre, 40 X 40 cm, mine de plomb et acrylique sur toile ( photo : Mariette Teisse-renc)

Jean-Michel Correïa, Picasso (composition), 2015, 121.9 X 152.4 cm, technique mixte sur toile, (photo : Pierre Dérosiers)

Jean-Michel Correïa, Picasso II, 2015, 121.9 X 182.8 cm, technique mixte sur toile, (photo : Pierre Dérosiers)