p. 12
NOUVELLES BRÈVES
Une artiste à retrouver (livre)
Milena
Violeta Tomic
Poetry of Milena's colors
Disparue prématurément à 35 ans en mai 1945 à New York, l’artiste peintre et poète yougoslave Milena Pavlovic Barilli a connu une carrière fulgurante.

p.13
À la recherche d'authentiques savoirs
Nadia Myre
Decolonial Gestures or Doing It Wrong?
Re-Faire le chemin
Installations vidéo et photographies

ACTUALITÉS
p.14
UNE MODERNITÉ DES ANNÉES 1920 - Montréal, le groupe de Beaver Hall
Urbain et chic
Comparés à leurs prédécesseurs, ce qui distingue les artistes de la Côte du Beaver Hall tient non seulement aux sujets et aux compositions de leurs tableaux, mais à l’expressivité des personnages rendue par l’éclat des coloris qui les mettent en valeur.
Par Bernard Lévy

p.16
ELLES AUJOURD'HUI - Six artistes peintres québécoises et canadiennes
Les Iconoclastes
Le Musée des beaux-arts de Montréal propose un regard sur les façons actuelles de se définir comme peintre que défendent six artistes résistantes à l’homogénéisation qui marque nos systèmes de pensée.
Par Marine Van Hoof

p.18
IMAGINE BRAZIL
Le Brésil par ses artistes
Trois commissaires européens, armés de leur curiosité et de leur indéfectible amour de l’art, consacrent une exposition majeure à l’art brésilien contemporain.
Par Marie Claude Mirandette

 
p.21
DOSSIER ART-ÉDUCATION
Les années d’apprentissage / The Learning Years
Que vaut l’apprentissage des arts au moment de se lancer dans une « carrière » artistique ?
Cette question, quelques rédactrices et rédacteurs de Vie des Arts l’ont posée à des enseignants, des galeristes et des artistes confirmés et émergents. Les témoignages qu’ils ont recueillis suggèrent quelques analyses et donnent une idée de la diversité des programmes de formation qui sont offerts.

What diploma does one need to feel an artist? This was one of the questions Vie des Arts writers and editors posed to teachers, gallery owners and artists, both established and

emerging. The testimonials gathered present an analysis that brings to light the diversity of training programs available.
Virgil Hammock (Nouvelle-Écosse) ; Émilie Granjon, Louise Julien, Dorota Kozinska, Benjamin Martinet, Veronica Redgrave et Marine Van Hoof (Québec) ; Gary Michael Dault,

Ashley Johnson (Ontario) ; Julie Oakes, Yvonne Owens (Colombie-Britannique).

p,22
Composer avec le 21e siècle et la dystopie
Entretiens avec Marisa Portolese et François Morelli
Université Concordia
Par Marine Van Hoof

p. 24
Concordia University's Faculty of Fine Arts
The Fine in Fine Arts
by Dorota Kozinska

p.26
L'indispensable formation
Arts visuels et carrière artistique
Par Benjamin Martinet

p.28
Le dialogue professeur-étudiant en six questions
L’École des arts visuels et médiatiques de l’UQAM admet chaque année 125 étudiants au profil pratique artistique (création). Vie des arts a rencontré François Lacasse et Thomas Corriveau, deux professeurs, pour discuter de la relation pédagogique qui se tisse entre un artiste-professeur et des futurs artistes.
Entrevues-parallèles.
Par Louise Julien

p.30
Ann Clarke, an interview
Painter Ann Clarke was born in Norwich, England, and received her art education at the Slade School of Fine Art, University College, London University. Clarke came to Canada in 1968, and, while painting prolifically (she has had thirty solo exhibitions in Canada and has participated in more than ninety group shows), also taught at the Banff Centre, the University of Alberta, the University of Saskatchewan, the Nova Scotia College of Art and Design (as it was then) and at Lakehead University, from whose Department of Visual Arts she retired in 2009 as Professor Emeritus. In 2008, she was elected to membership in the Royal Canadian Academy of Art.
By Gary Michael Dault

p34
Devenir artiste
Ce qu’en pensent deux galeristes
Les bons artistes se repèrent tôt, mais pas au berceau non plus. Simon et Sylvie Blais (Galerie Simon Blais) ont créé en 2009 un Prix annuel destiné à lancer la carrière d’un(e) étudiant(e) finissant du programme de la Maîtrise en arts visuels d’une université québécoise. Chacune des sept éditions du concours ont rassemblé de nombreux candidats. Simon Blais explique comment il perçoit une bonne préparation à une vie d’artiste.
Par Marine Van Hoof

p.36
Interrogating Art Education
The art world is a barren land inhabited by chimeras. Art historical mythologies like ‘individual genius’ pantomime before political ideologies, lurking in universities to debunk.
We fall madly in love with the ‘story’, primarily Western, and with ART, the most mysterious chimera of them all.
By Ashley Johnson

p.39
La formation artistique est-elle indispensable?
L’avis de Karine Giboulo, artiste autodidacte
Artiste autodidacte, Karine Giboulo travaille depuis près de douze ans l’aquarelle et la sculpture sous forme de dioramas. Ses petits personnages en argile polymère campés dans des univers très variés, où elle met en scène les problématiques sociales qu’elle observe autour d’elle et durant ses voyages, ne sont pas restés longtemps inaperçus. Forte des encouragements reçus de la part de quelques musées et centres d’art au Canada et à l’étranger, elle poursuit activement ses activités à Montréal1. Comment perçoit-elle son statut d’artiste autodidacte ?
Par Marine Van Hoof

p.40
Mentoring
Accessible Expertise
Universities support research that will further disciplines and fine arts is no exception. Although it seems at odds with the picture of an artist ‘working it out’ in a chilly garret, art now moves increasingly towards interconnectivity with social, environmental and political issues as the subject matter, and co-operation rather than competition is a guiding factor
By Julie Oakes

p.42
Apprendre à penser par soi-même
Ce n’est pas parce qu’un individu suit une formation universitaire qu’il devient automatiquement un artiste. Mais alors quelles sont les raisons de cette formation? Pour répondre à cette question, nous sommes allés interroger des artistes relevant de quatre universités québécoises :
Josianne Bolduc, coordonnatrice au certificat en arts visuels à l’Université Sherbrooke ;
Mathieu Valade, à la fois professeur et directeur de module au Département des arts et lettres de l’UQAC ;
Jocelyn Robert, professeur et directeur de l’École des arts visuels de l’université Laval
et Éric Raymond qui occupe la même double fonction à l’École des arts visuels et médiatiques de l’UQAM.
Par Émilie Granjon

p.45
How Canadian Art Schools Keep Up
Art has come a long, long way from oil paintings in gilt frames. Considered essentially self-taught, Rothko’s art sells in the millions today. Street artists such as Banksy use stencils. Dan Flavin’s neon light creations sell out at international auction. And then there is Andy Warhol’s factory of assistants - not to mention Mr. Hirst’s team who help produce butterfly works, when he is not spinning paint in a mixer and then selling the work for around $2 million at auction. (‘‘The better art is the art made with the spin machine.’’) What do Canadian art institutions offer today to prepare tomorrow’s artists for the brave new world where very large and bright aluminum animals are a sought after art piece?
By Veronica Redgrave

p.49
Il vaut mieux commencer tôt!
Ce qu'en pense une enseignante de cégep
Un coup d’oeil sur la trajectoire académique des artistes en arts visuels montre qu’ils sont nombreux à s’être inscrits à un Cégep où domine l’art ou offrant des cours en art.
Par Marine Van Hoof

p.50
BIENVENUE AU MUSÉE 2.0
ÉducArt, une nouvelle plateforme numérique du Musée des beaux-arts de Montréal
Fort du soutien de la Fondation Michel de la Chenelière, puis du nouveau Plan numérique culturel du Québec1, la direction développe depuis deux ans avec ses départements
de l’Éducation et des Communications, une plateforme numérique éducative baptisée ÉducArt, destinée à l’enseignement secondaire, mais aussi au grand public.
Par Marine Van Hoof

p.52
“All that I am…”
The educational models of three First Nations artists:
Susan A. Point, Marika Swan, and Rick Rivet
First Nations artists face unique experiences with regard to arts education, professional acceptance, and credentialing — both from within their Native cultures, and from without. To illustrate my point, I offer the examples of three well-known First Nations artists, all of whom have professional representation through Alcheringa Gallery in Victoria, BC. Both Susan Point and Rick Rivet have pieces in prestigious, international collections, and Marika Swan is steadily building her portfolio and collector base.
By Yvonne Owens

p.54
The Education of the Artist
I taught fine arts at Canadian universities for thirty-seven years in studio, history, theory, and as an administrator. I have written criticism for forty-seven years, forty-two of those in this magazine. I have travelled all over the world looking at fine arts training and I have come to the conclusion that art students are not getting the education they deserve. Why? That’s the interesting part.
By Virgil Hammock

p.56
« Comme à la maison » - Pierre Lassonde et sa collection
Pierre Lassonde aime beaucoup les paysages, surtout lorsque des personnages viennent les animer. Il aime percevoir dans les peintures abstraites des transpositions de paysages. Voilà ce dont témoigne l’exposition Passion privée.
Par René Viau

p.59
AQÉSAP
Les Olimpides
Projet écologique et artistique réalisé par les classes d’accueil de l’École Saint-Maxime de Laval.
Par Martin Brault
École Odyssée des jeunes –Laval

p.60
Monet - Sous le pont d’Argenteuil
Elle est à la fois brève, sombre et paisiblement colorée l’exposition Monet. Un pont vers la modernité. Elle se limite à dix tableaux peints entre 1872 et 1875 auxquels s’ajoutent les toiles La Tamise et le Parlement (1871) et Waterloo Bridge, soleil dans le brouillard (1903). Ces oeuvres témoignent, d’une part, de l’intérêt de Monet pour les ponts né au cours de son exil à Londres en 1870 et, d’autre part, de la reprise tardive de ce motif trois décennies plus tard.
Par Bernard Lévy

p.62
Laurent Lévesque - Une nouvelle phénoménologie du paysage
Sous le thème Aux confins, les oeuvres récentes de Laurent Lévesque déjouent les notions de perspective et de distance propres au paysage.
Par Anne Pilorget

p.64
MONSIEUR a-t-il tout dit aujourd’hui?
Artiste espagnol foncièrement nomade, Isaac Cordal (né en 1974) s’est d’abord fait connaître à titre de membre de Alg-a.org, un collectif d’art numérique de Galice, puis des groupes Ludd34560 et Sr. Pause. Guitariste métal avec Dismal (1992-1998) il a su, ces dernières années, tirer profit du web pour propager son travail de photographe et de sculpteur, notamment la série Cement Eclipses devenue virale.
Par Marie Claude Mirandette

p.66
SEYMOUR SEGAL - Au centre de la conflagration
Animateur, pédagogue et peintre depuis plus de cinquante ans, Seymour Segal ne cherche pas à plaire. Il peint ce qu’il veut, comme il veut. Il a résolument opté pour un style qui relève de l’expressionnisme critique avec lequel il endosse un rôle de critique et de prophète que rend acceptable une esthétique parée d’un incontestable plaisir visuel.
Par André Seleanu

p.68
Marcel Barbeau, le séducteur
« Ce qui caractérise la récente phase de création de Marcel Barbeau, c’est l’équilibre pictural, la légèreté de l’écriture, le flottement... », déclare Ninon Gauthier, historienne de l’art et femme de l’artiste.
Par André Seleanu

p.70
KITTIE BRUNEAU - ERUPTIONS
Kittie Bruneau (b. 1929) has been compared to everyone from Picasso through Kokoschka to Joan Mirò, with a touch of Jean Dubuffet for good measure. And while some of these references are not without merit, they ultimately do a disservice to the original and utterly unshackled spirit of this artist.
By Dorota Kozinska

p.72
CHAGALL COLOURS DAPHNIS & CHLOÉ
Chagall Colours
Chagall’s Daphnis & Chloe was at the National Gallery of Canada all this summer. Organized by Sonia Del Re, the National’s Associate Curator of Prints and Drawings, the exhibition offered all forty-two of the lithographs making up the suite.
Gary Michael Dault

p.74
Alcheringa’s Gathering of Spirits
In 1999, for Vie des Arts, I wrote about Alcheringa’s exhibition, “Vision Keepers — four women carvers — Dale Campbell, Valerie Morgan, Susan Point and Isabel Rorick.” The show was just one of the many groundbreaking exhibitions produced by Alcheringa’s director, Elaine Monds, during the past three decades. With that exhibition, in showcasing four of the rare examples of women carvers from traditional Northwest Coast cultures, Monds cast a spotlight upon a seldom discussed, clearly gendered role and responsibility — one squarely placed upon the shoulders of the women of matrifocal, Northwest Coast communities — that of nurturing, maintaining and sustaining the visionary foundations of Indigenous art.
By Yvonne Owens

p.76
JOEL STEVENS - Scratching the Surface
It is the bane of major cities worldwide, blight on the urban landscape. But many will argue that graffiti is a form of art and have examples to prove it.
By Dorota Kozinska

p.78
LIVRES
Entre le suspense et l’analyse
Andrei Nakov
Kandinsky, Secret - L'énigme du premier tableau abstrait
Par Paquerette Villeneuve

Il était une fois… l’art underground québécois
Anithe de Carvalho
Art rebelle et contre-culture. Création collective et underground au Québec
Par René Viau

Il n’y a pas d’art sans discours
Maxime Olivier Moutier
Journal d'un étudiant
Par Marine Van Hoof
Image