Dépouillés de détails, les corps représentés par l’artiste sont estropiés, violentés et humiliés. Ils évoquent l’hypocrisie, le mensonge et le caractère irréparable de certaines agressions. Franches et brutales, les oeuvres de Sophie Jodoin constituent des suites dramatiques qui forment un poignant témoignage sur la condition humaine. Représentée par la galerie Battat Contemporary à Montréal, Sophie Jodoin a notamment exposé ses productions à Toronto, Ottawa et Calgary. Une publication bilingue accompagne l’exposition.

SOPHIE JODOIN
Petites chroniques
des violences ordinaires
Musée d’art de Joliette
145, rue du Père-Wilfrid-Corbeil
Joliette, Québec J6E 4T4
museejoliette.org
450 756-0311
Jusqu’au 8 janvier 2012
Commissaire : Marie-Claude Landry

Image