Expo 67 – Évènement d’envergure

 
Plus de 50 millions de visiteurs s’étaient donné rendez-vous à Montréal, une affluence jamais atteinte depuis l’Exposition universelle de Paris en 1900. Cette gigantesque exposition a fait rayonner Montréal et le Québec sur le globe et laissé une empreinte autant dans le paysage urbain de la ville que dans la mémoire collective du Québec contemporain. Qualitativement, les retombées de l’Expo 67 ont été considérables tant sur le plan culturel que politique. Au niveau du design, l’héritage a été énorme pour Montréal.

Origine de la chaise

Dans la foulée des événements de 67 qui ont propulsé le Québec vers la modernité, une chaise en plastique a vu le jour. Émile Métivier, fondateur de la compagnie IPL et visionnaire poussé par la vague de convergence du design international et local de l'époque, s'est lancé dans l'aventure de fabriquer une chaise en résine plastique HDPE qui exigeait un moule d'envergure. Cette chaise, créée discrètement et sans nom connu à l'époque, a été fabriquée à plus de 60 000 exemplaires pour le site de l'Expo 67. À la fin des années 70, après en avoir vendu environ 150 000 unités, elle fut retirée du marché.
En 1990, le moule du siège, racheté par l'entreprise beauceronne Les Industries Émile Lachance, est de nouveau utilisé.

Chaise actuelle

Sa structure métallique est fabriquée au Québec et elle a été redessinée pour lui donner une allure plus légère et actuelle ; elle est maintenant connue sous le nom de Chaise M.E67. Le design de la nouvelle base en acier rappelle le maillage des triangles métalliques qui composent le squelette sphérique de l'actuelle Biosphère, l'ancien pavillon des États-Unis, ce globe géodésique conçu par Buckminster Fuller pour l'Expo 67. La Chaise M.E67 peut être utilisée à l'intérieur comme à l'extérieur, est empilable, et offerte en différents coloris.

A propos de August D.

August D. est une nouvelle entité québécoise de distribution de mobilier et d’objets design. La réédition de la Chaise M.E67 est une initiative de sa fondatrice Guyleine Bureau dont la passion pour les chaises et le design des années 60 l’a poussée à refaire vivre à tous cette période de l’Expo à travers la Chaise M.E67. « Même si une chaise semble être un article de base, elle dissimule plusieurs facettes. Les chaises sont le reflet des changements sociaux et esthétiques qui ont eu lieu tout au long de l’histoire. Aucun autre type de meuble n’offre autant de possibilités de créer et de faciliter des connexions. Le succès d’une chaise a toujours été lié à la qualité et à la variété des connexions qu’elle engendre dans sa réponse à un besoin particulier. À travers ses formes et ses matériaux, la chaise met en œuvre diverses relations physiques et psychologiques avec l’individu qui s’y assoit, son environnement immédiat, et les gens qui l’entourent », dit Guyleine Bureau.

Fiche technique

Matériaux : Résine plastique HDPE et acier avec revêtement en poudre électrostatique

Couleurs : Gris anthracite, blanc, vert lime ou autres couleurs sur commande spéciale

Design actuel : August D. avec la participation de Météore Design

Prix : 179$CA

Où acheter : Léo Victor
3400, Boul. Matte local E, Brossard
Québec, Canada J4Y 2Z2,
T 450.659.9988
Grossiste : August Distribution
T 514.742.8186

 
http://v2com-newswire.com/fr/salle-de-presse/infolettres/52(lien externe)