Image

Le Conseil québécois de l’estampe lançait en 1988 le prix Albert-Dumouchel afin de rendre hommage au père de la gravure contemporaine au Québec et à un enseignant précurseur. Le concours encourageait à l’époque les élèves à choisir l’estampe comme moyen d’expression. Le prix est aujourd’hui porté par Arprim, centre d’essai en art imprimé, et mise désormais sur la recherche et l’expérimentation de ce médium multiforme.

(Suite de l'article dans la version imprimée de Vie des Arts, à la page 14.)