CIRCUITS ALLÉGORIQUES POUR LOGICIELS HUMAINS #3
[https://bit.ly/2Dv23dh]
Cette troisième soirée de performance propose de mettre en évidence les influences positives des outils technologiques en nous invitant à réfléchir aux possibilités générées par le prolongement artificiel de soi. En considérant que les technologies informatiques de la simulation peuvent se transformer en véhicule stimulant d’expression et de communication, avec les représentations informatiques des expériences personnelles, les technologies seront proposées comme des objets de médiation importants, pouvant permettre à l’un de faire l’expérience de l’autre. En ce sens, les technologies peuvent véritablement servir à partager les expériences personnelles. Elles créent un pont entre le monde intérieur invisible et l’environnement extérieur tangible, qui a le potentiel de briser les barrières entre soi et les autres, favorisant l’empathie et la connectivité.
19H / AVALON, LE JARDIN FANTASTIQUE
Le jardin fantastique est une vidéo immersive, aussi appelée 360, où le spectateur est invité à se laisser transporter dans un jardin aux propriétés magiques. Ce lieu, auquel on attribue un pouvoir guérisseur, est habité de créatures fantastiques, capables de combler un sentiment de vide intérieur. Le récit raconté par l’artiste, met en scène sa quête du lieu, qu’iel souhaite trouver pour guérir ses blessures émotionnelles. La représentation du jardin par les mots et les images, nous révèle le pouvoir de l’imagination et sa capacité à transformer de l’intérieur l’environnement extérieur.
19H30 / XUAN YE, WHAT LETS LETHARGY DREAM PRODUCES LETHARGY’S SURPLUS VALUE
La performance de Xuan Ye simule une expérience synesthésique par la traduction visuelle et sonore de données biologiques. L’artiste s’appuie sur un système rétroactif en employant un électroencéphalogramme (EEG) et des senseurs pour capter les signaux bioélectriques de son corps, alors qu’iel est dans un état de sommeil. En même temps, l’artiste écoute les sons générés, ce qui a pour effet de créer une rétroaction réflexive à son état de rêve. Les différentes données sont ensuite traitées dans un programme informatique pour générer un univers artificiel qui révèle l’ampleur de ces actions réflexes. Les différentes actions réflexes, calculées par l’ordinateur sous la forme de codes binaires, sont alors associées à des images et des sons synesthésiques. Présentée comme une hymne à la fatigue chronique, l’oeuvre What lets lethargy dream produces lethargy’s surplus value prolonge les réflexions abordées dans le cadre de la série de performances Circuits allégoriques pour logiciels humains, et nous propose de revoir la relation que nous entretenons avec notre corps, alors que la rapidité numérique amplifie à la fois l’accélération du monde et l’épuisement émotionnel.
20H / ERIN GEE & JEN KUTLER, PRESENCE
Presence est une performance sonore qui implique le système sensoriel par l’amplification sonore des mouvements et la traduction électrique de la présence corporelle. Les deux artistes étant localisées à deux endroits différents (Gee habite au Canada et Kutler aux États-Unis), ont établi un système de correspondance sensorielle sans jamais s’être rencontrées en présentiel, leur permettant de pallier les contraintes associées aux distances géographiques et à concrétiser la « virtualité » d’Internet. S’intéressant à la nature inconsciente et autonome des sensations corporelles et des émotions associées, les artistes simulent le toucher en combinant une technique de relaxation par le son ASMR, avec une utilisation de dispositifs bricolés (Touch Simulation Units), dont le fonctionnement est similaire à la Neurostimulation électrique transcutanée (TENS).
Espace extérieur / Entrée gratuite
Bar + DJ jusqu’à 23h
Le port du masque est fortement recommandé / Obligatoire à l’intérieur
*La Fonderie Darling tient à remercier l’Arrondissement Ville Marie, la Microbrasserie 4Origines, Mate Libre et BleuRoyal pour leur soutien et pour rendre cet événement possible.
____
[EN]
ALLEGORICAL CIRCUITS FOR HUMAN SOFTWARE #2
[https://bit.ly/2Pv4NJZ]
This third evening of performances aims to highlight the positive influences of technological tools by inviting us to reflect on the possibilities generated by artificial extension of the ‘self’. Considering that computer simulation technologies can be transformed into a stimulating vehicle of expression and communication, along with computer representations of personal experiences, technology will be used as an important object of mediation that can allow one to experience the other. In this sense, technology can truly serve to share personal experiences. It creates a bridge between the invisible inner world and the tangible outer environment, which has the potential to break down barriers between self and others, fostering empathy and connectivity.
7PM/ AVALON, MIND GARDEN
Mind Garden is an immersive video, also called 360, where the spectator is invited to let themselves be transported into a garden with magical properties. This place, which has attributions of healing powers, inhabited by fantastic creatures, capable of filling the feeling of inner emptiness. The narrative told by the artist, stages their quest for the place they wish to find, in order to heal their emotional wounds. The representation of the garden through words and images reveals the power of imagination and its ability to transform the outside environment from within.
7:30 PM / XUAN YE, WHAT LETS LETHARGY DREAM PRODUCES LETHARGY’S SURPLUS VALUE
Xuan Ye’s performance simulates a synesthetic experience by translating bio-data into visuals and sounds. The artist relies on a retroactive system, using an electroencephalogram (EEG) and sensors, to pick up bioelectric signals from her body while in a sleep state. Meanwhile, the artist listens to the generated sounds, creating a feedback reflex to her dream state. Various data is then processed through a computer program that generates an artificial universe, revealing the extent of these involuntary reflex actions. These are calculated by the computer in the form of binary codes, which are then associated with synaesthetic images and sounds. Presented as a hymn to chronic fatigue, What lets lethargy dream produces lethargy’s surplus value extends onto the reflections of the performance series, Allegorical Circuits for Human Software, and invites us to review the relationship we have with our bodies, as digital speed amplifies both the acceleration of the world and our emotional exhaustion.
8PM / ERIN GEE & JEN KUTLER, PRESENCE
Presence is a sound performance using a sensory system through movement sound amplification and the electrical translation of bodily presence. The two artists, being located in two different places (Gee lives in Canada and Kutler in the United States), have established a system of sensory correspondence without ever having to meet face-to-face, allowing them to overcome the constraints associated with geographical distances and to concretize the “virtuality” of the Internet. Focusing on the unconscious and autonomous nature of bodily sensations and associated emotions, the artists simulate touch by combining the relaxation technique of ASMR sound with the use of touch simulation units (Touch Simulation Units), which function similarly to Transcutaneous Electrical Neurostimulation (TENS).
Outdoor space / Free entry
Bar + DJ until 11pm
Wearing a mask is strongly encouraged / Mandatory indoors
*Fonderie Darling extends its thanks to the Ville Marie borough, 4Origines microbrewery, Mate Libre and BleuRoyal for their support and for making this event possible
__
[MESURES SANITAIRES]
– Maintenir une distance sociale de 2 mètres en tout temps
– Porter un couvre visage autant que possible
– Consommation d’alcool sur la terrasse seulement (service aux tables)
[SANITARY MEASURES]
– Maintain a social distance of 2 metres at all times
– Wear a mask as much as possible
– Alcohol consumption is only permitted on the terrace (table service)