La Guilde présente l’exposition Spring Break Up qui met en valeur le travail de douze artistes autochtones émergent·e·s issu·e·s des Territoires du Nord-Ouest : Kyle Natkusiak Aleekuk, Darcie “Ouiyaghasiak” Bernhardt, Christine Dunbar, Laura Grier, Inuk360, Pat Kane, Jake Kimble, Trey FLOZ, Antoine Mountain, Logan Ruben, Taalrumiq, et Morgan Tsetta.

 

Le dégel annuel du printemps transforme les Territoires du Nord-Ouest (T.N.-O.) d’une manière qui peut sembler inhabituelle à celleux qui ne connaissent pas cette région nordique. Les habitant ·e·s des T.N.-O. sont profondément influencé ·e·s par le changement des saisons et, communément, le mot Break Up (rupture) sert de marqueur unique du temps. 

L’exposition Spring Break Up transmet l’essence de cette saison de transition à Montréal. À travers une palette de couleurs vives, un perlage symbolique et des peintures graphiques, Spring Break Up illustre l’optimisme du printemps dans le Nord.