McBride Contemporain a le plaisir d’inaugurer 2023 avec une exposition individuelle de Michelle Furlong, Constante magique. L’artiste, reconnue pour son approche expérimentale et imaginative incorporant plusieurs médiums, a cette fois-ci choisi de se concentrer uniquement sur la peinture, une première dans sa carrière. La peinture a toujours eu une fonction cruciale dans son art, mais dans cette exposition, elle en est la tête d’affiche. Les œuvres qui en résultent sont une magnifique suite de peintures qui prennent en compte beaucoup de recherche et de réflexion tout en mettant de l’avant une habileté technique et un coup de pinceau expressif. Constante magique entretient l’ambiance et la sensation de ses expositions précédentes, tout en réussissant habilement à créer une exposition de peintures virtuoses en soi.

Ce corpus existe et opère subtilement entre des états considérés comme opposés – logique et émotion, rationalité et irrationalité, ordre et chaos. Bien que le jeu d’équilibre que ces peintures maintiennent au sein de ces binaires soit à la fois accompli et agréable à contempler, le véritable ordre des choses se trouve au-delà de cet examen de la structure, dans le désir ludique de Furlong de dévoiler le chevauchement et l’enchevêtrement de ces forces, via une sorte de processus « magique ». En faisant allusion à certaines formes de spiritualité et de divination, et en appliquant d’anciennes formules de numérologie à son processus pictural, l’artiste crée des compositions qui séduisent et fascinent le spectateur et l’incitent à ralentir son processus d’observation. Différents modes de beauté sont encodés au fur et à mesure que le pinceau de Furlong travaille la surface de ces peintures. Les arcanes y jouent un rôle important, l’artiste utilisant notamment l’idée du carré magique (dont Albrecht Dürer a fait un usage intensif). Ce dernier est appliqué à la fois au contenu et à la forme de ces œuvres, à leurs sections, ainsi qu’à leur totalité. La recherche d’harmonies alchimiques dans la peinture a donné lieu à une harmonie active mais résolue en soi. 

Michelle Furlong (née en 1984) est une artiste multidisciplinaire dont la pratique s’intéresse à la nature performative de la peinture, aux rituels et aux jeux. La forme humaine et ses délimitations sont également des considérations importantes dans son travail. Elle détient un baccalauréat en beaux-arts de l’Université Concordia (2006), un diplôme d’études supérieures de l’Université NSCAD (2007) et une maîtrise en beaux-arts de l’Université Concordia (2018). Elle a présenté plusieurs expositions individuelles, notamment au Centre Clark (2021), à la Parisian Laundry (2017) et à la Galerie D’Este (2012). Ses œuvres ont également été exposées à la Galerie d’art Stewart Hall (2022), chez TAP Art Space (2021) et à la FOFA Gallery (2015). Furlong a également effectué une résidence chez ArtKlub à la Nouvelle-Orléans, en Louisiane (2020).