PHI vous invite à célébrer le 15e anniversaire de la Fondation PHI pour l’art contemporain et le 10e anniversaire du Centre PHI lors de sa soirée Rétrospection.

La soirée, qui se tiendra au Centre PHI, fera un retour sur notre programmation passée au fil des années, avec des séquences vidéo et des documents d’archives exposés. Sur la liste figurent des artistes qui ont collaboré avec nous dans le passé, que nous avons invités à revenir, à jouer et à faire la fête avec nous. Il s’agira d’une réunion remplie d’art, de performances musicales, de snacks, bar et plus encore!

Programme
• The Halluci Nation
• Kama La Mackerel
• Marjolaine Bourdua
• Moridja Kitenge Banza
• The Goods (Scott C et Andy Williams)

Le mandat de la Fondation PHI
Créée en 2007 par Phoebe Greenberg, la Fondation PHI est un organisme sans but lucratif voué à la présentation d’expériences percutantes en art contemporain.

Le mandat du Centre PHI
Le Centre PHI est à l’intersection de l’art, du cinéma, de la musique, du design et de la technologie. Grâce à une programmation éclectique et à un fort accent sur la création de contenu, le Centre PHI favorise des rencontres inattendues entre les artistes et le public.

À propos de PHI
Le dévouement de PHI envers l’innovation et l’évolution des expériences culturelles qui, à la fois, suscitent la réflexion et ravissent est guidé par un ensemble de valeurs incluant la liberté, la générosité, la rigueur et l’importance de la communauté. PHI englobe le Centre PHI, la Fondation PHI pour l’art contemporain, le Studio PHI, des programmes d’artistes en résidence.

Reconnaissance territoriale
Nous aimerions reconnaître que PHI (la Fondation et le Centre) est située en territoire autochtone, lequel n’a jamais été cédé. Nous reconnaissons la nation Kanien’kehà:ka comme gardienne des terres et des eaux sur lesquelles nous nous réunissons aujourd’hui. Tiohtià:ke/Montréal est historiquement connu comme un lieu de rassemblement pour de nombreuses Premières Nations, et aujourd’hui, une population autochtone diversifiée, ainsi que d’autres peuples, y résident. C’est dans le respect des liens avec le passé, le présent et l’avenir que nous reconnaissons les relations continues entre les Peuples Autochtones et autres personnes de la communauté montréalaise.